Prev Post

Soutifs : La taille parfaite

Bretelles, armature, laminettes, agrafes... Non, on ne parle pas d'engins de torture sophistiqués, mais bien de soutiens-gorge ! Si on emploie étrangement les mêmes mots pour en parler, porter un soutien-gorge ne devrait JAMAIS être une torture ! Mais vu que tous les corps sont différents, trouver le soutien-gorge idéal s'apparente parfois à un parcours du combattant. Ce n'est quand même pas une raison de stresser. D'abord, la vie est trop courte pour se prendre la tête avec de petits bouts de tissu, et surtout, notre guide est là pour t'aider à identifier le modèle idéal (Pssst ! Suis les conseils de notre experte en lingerie pour trouver ton bonheur !)

Image soutiens-gorge : le guide
Taille des bonnets.
On est toutes persuadées de connaître notre taille (mouais...). Mais si tu es tellement sûre de faire un 90 D, pourquoi existe-t-il une telle différence entre tes seins et le soutien-gorge que tu viens d'essayer ? Si ta poitrine est comprimée au point de te retrouver avec deux paires de seins superposées sous ton t-shirt au lieu d'une, sache que ton soutif est trop petit ! Libère-toi en essayant la taille au-dessus pour supprimer ces bosses disgracieuses. Tu pourras alors te concentrer sur tes deux seins au lieu des quatre habituels ! Hourra ! Découvre comment éviter cette erreur de débutante....
Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Si les bonnets sont trop grands, il y a un espace entre le haut du bonnet et la peau, tandis que la bande arrière du soutien-gorge remonte dans le dos. Le soutien-gorge ne supporte pas la poitrine comme il devrait le faire. »
Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Si les bonnets sont trop petits, les tissus de la poitrine risquent d'en pâtir. Les baleines doivent être positionnées juste en-dessous de la courbe naturelle des seins, sans blesser la chair. »

Un soutien-gorge ne doit JAMAIS être inconfortable. S'il est trop serré ou trop lâche, c'est qu'il y a un problème. Mais qu'en dit notre experte ?

Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Si la bande arrière du soutien-gorge remonte dans le dos, c'est qu'il n'est pas assez serré. Et si le dos n'est pas bien maintenu, les bonnets ne joueront pas leur rôle. Le problème se rectifie généralement en choisissant la taille en-dessous pour assurer un maintien optimal au niveau du dos. »
Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Si le soutien-gorge serre trop, les basques et l'armature comprimeront la poitrine et le dos. Le tissu est trop étiré et appuie généralement sur la chair au niveau des bonnets et des épaules. »

Bretelles Ne te laisse pas enquiquiner par les bretelles de ton soutien-gorge ! Primo, c'est trop pénible, et secondo, tu peux y remédier facilement en réglant leur longueur. Dis adieu aux bretelles trop lâches ou trop serrées en suivant ces astuces de pro...

Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Vérifiez l'ajustement des bretelles en passant un doigt en-dessous, sans forcer ni tirer dessus pour l'éloigner de la peau. »
Image soutiens-gorge : le guide
Le conseil de notre experte : « Lorsque les bretelles sont mal ajustées, elles tombent, et les bonnets se désolidarisent de la poitrine. Si ton soutien-gorge est à la bonne taille, un simple réglage des bretelles corrigera le problème. »

Le modèle idéal Dis bonjour au soutien-gorge idéal. Ni trop serré, ni trop lâche, il offre un maintien optimal et ne blesse pas la peau. On pense que tu es d'accord : notre mannequin a l'air plutôt à l'aise, et sa poitrine est maintenue ? Il est important de savoir que tous les composants d'un soutien-gorge sont dépendants les uns des autres. Si un élément ne joue pas son rôle, les autres parties ne joueront pas correctement le-leur.

Gif soutiens-gorge Primark : le guide
Prev Post
Image Jodie Jones auteure
Jodie Jones
Rédactrice mode
21/01/2019