Article précédent Suivant

Ma lettre d'amour à Primark par Valerie Loftus

T'est-il déjà arrivé d'écrire un livre à propos de l'une de tes passions ? Hé bien, c'est exactement ce qu'a fait Valerie Loftus au sujet de son magasin Primark préféré (ou « Penneys », comme on l'appelle en Irlande). Dans le cadre de notre 50e anniversaire, nous avons interviewé l'une de nos plus grandes fans pour savoir ce qu'elle aime tant à propos de Primark (ou « Penneys », comme elle l'appelle). Si tu n'as pas encore eu l'occasion de lire le livre qu'elle a écrit à propos de son magasin préféré, on te conseille vivement de mettre la main dessus. Fais défiler cette page vers le bas pour découvrir la lettre d'amour de Valerie à Primark.

valerie

L'arrivée de Primark (ou « Penneys », comme on l'appelle en Irlande) dans ma ville natale du comté de Mayo fut une énorme nouvelle. Tout le monde ne parlait plus que de ça des_semaines_et des_semaines_durant. Nous qui devions jusqu'alors aller dans les villes voisines pour trouver un Primark, allions enfin avoir notre propre magasin chez nous. Tout le monde était très excité. Le jour de l'ouverture, la queue pour entrer était énorme, on se serait cru à Londres sur Oxford Street !

J'ai toujours beaucoup admiré Primark, mais c'est à ce moment-là que mon histoire d'amour avec cette marque a véritablement débuté. Chaque mois, je dépensais la paie de mon premier boulot en t-shirts à slogan, gros colliers et collants fluo. Il faut dire que j'étais ado et qu'on était dans les années 2000 à l'époque ! Ma piaule d'étudiante ressemblait à un pub déco pour Primark. Une fois, j'ai même travaillé chez Primark pendant les vacances de Noël. Et bien sûr, j'ai écrit un livre sur Primark. Alors, vous voyez, entre Primark et moi, c'est vraiment une longue et belle histoire d'amour !

Article précédent Suivant
Jayne-Bibby-Auteure
Jayne Bibby
Rédactrice mode
18/09/2019