Author avatar

Rachel Spedding

ÉDITER STYLE

Septembre

14/2016

PARTAGER ÇA

Primark My City Story 2016

Ma lettre d'amour à Londres

Dans le cadre de notre campagne « My City, My Story », nous avons demandé à nos fashionistas préférées de nous décrire les principales qualités de leur ville à travers une lettre d'amour. La belle Hannah Louise , Londonienne d'adoption, démarre cette nouvelle série sur les chapeaux de roues avec un hommage plein d'émotion à la capitale anglaise...

Primark My City Story 2016

{Ma très chère Londres,


Je suis née et j'ai grandi dans le nord de l'Angleterre. J'aime le nord, les villes du nord et les gens du nord. Lorsque j'ai quitté ma ville natale pour aller à l'université, Sheffield incarnait pour moi la frontière sud en dessous de laquelle jamais je n'aurais consenti à m'installer, et j'ai finalement atterri à Manchester en compagnie d'amis du nord, dans un appartement à prix très abordable...


Pourtant, en septembre, une année se sera écoulée depuis mon déménagement à Londres. Visiter Londres est extrêmement plaisant. C'est comme barboter, en ayant pied, dans une belle piscine, ou se détendre dans un Jacuzzi. M'installer à Londres juste après mon diplôme universitaire et travailler à temps plein sur mon blog me donnait en revanche l'impression d'avoir plongé dans le grand bain sans jamais avoir pris une seule leçon de natation. 


Londres n'est vraiment pas une ville comme les autres, et j'ai traversé depuis mon installation une vague de hauts et de bas, plus ou moins sérieux, couronnés d'émotions très vives. Réussir à définir des moments marquants, ou les romancer, n'a jamais été mon point fort. C'est pourquoi je commence seulement à réfléchir à ma vie londonienne, douze longs mois après mon déménagement; afin de mieux comprendre comment j'ai réussi à m'amouracher de la capitale. 

Primark My City Story 2016
Primark My City Story 2016

Les gens y sont-ils pour quelque chose ? Il faut croire que non, je me disais. Apparemment, je n'ai pas beaucoup d'affinités avec les gens du sud, n'est-ce pas ?! Il apparaît au contraire, malgré leur propension à adopter l'accent de la Reine ou du personnage Del Boy, que je les aime bien. Les personnes que j'ai rencontrées à Londres, et avec qui j'ai noué des liens d'amitié, sont, quel que soit leur parcours, des gens déterminés, créatifs, et (le plus important) toujours prêts à se payer une bonne tranche de rire. Il y a de fortes chances qu'ils ne vous sourient pas dans le métro, mais qui aime ça après tout ?


Il serait bien naïf d'imaginer que les atours de la ville ne sont pour rien dans l'amour que je lui voue. Londres est sacrément belle, si vous choisissez de l'observer sous le bon angle, au bon moment. Assister à un coucher de soleil sur les toits de la ville depuis une terrasse surélevée ; être assise aux premières loges d'un bus à impériale, lorsqu'il traverse Tower Bridge, ou se balader devant les principaux monuments de Londres, la nuit, c'est comme regarder son mec rentrer de chez le coiffeur avec une nouvelle coupe de cheveux, dans un costume que vous ne lui aviez encore jamais vu. 


Primark My City Story 2016

Avec le temps, on finit par apprécier les défauts et imperfections d'un amoureux ou d'une amoureuse, ceux-là même que d'autres pointaient pour nous, et auxquels nous étions autrefois sensibles. Peut-être que ta copine a une dent de travers, mais c'est ce que tu finis par adorer chez elle. La grande rue de Peckham est souvent bondée de monde, mais elle possède un Burger King ultra agréable, ainsi qu'un salon de beauté baptisé Beyoncé's.


Impossible de vous dire mon amour pour la capitale sans évoquer la cuisine qu'on y sert... Après avoir déménagé à Londres, je suis devenue végétalienne, et j'ai vécu plutôt généreusement, en me payant les meilleures tables véganes de la capitale. À Londres, manger à l'extérieur et découvrir de nouveaux restaurants, boutiques éphémères et marchés insolites est un véritable sport - mes Jeux Olympiques à moi, en quelque sorte ! Si l'estomac est le reflet de l'âme, je dois dire que Londres a touché une corde sensible.

Primark AH 2016

Tous les sentiments positifs que m'évoque Londres tiennent en quelques mots je crois, et avant tout, les incroyables opportunités qu'offre la métropole. L'opportunité de rencontrer plein de gens, d'être inspirée, de voir des concerts, des expos d'art, d'exprimer ma créativité et de vivre des événements uniques en leur genre, qui ne se dérouleraient pas ailleurs que dans la capitale. Je suis un peu déçue de constater qu'il faille presque *nécessairement* vivre à Londres pour faire carrière et réussir dans l'industrie créative et culturelle, mais maintenant que j'y suis, je me rends compte que des possibilités infinies me sont ouvertes. Et si elles ne se présentent pas maintenant, je sais qu'elles finiront, tôt ou tard, par arriver.


La ville est étourdissante, bouillonnante, et c'est parfois oppressant, mais les opportunités peuvent surgir à n'importe quel moment, et cette simple perspective me laisse avec un frisson d'excitation constant dans le creux de l'estomac.


Bisous,

Hannah Louise

Primark
02.09.16

Femme

Dandy Romance

Style sans compromis !

Primark Womenswear AW16 Must Haves Amazing Value
19.08.16

Femme

Automne/hiver16 : 7 choses à SAVOIR

Nouveautés de la saison à partir de 5 € !

Author avatar

Rachel Spedding

ÉDITER STYLE

Septembre

14/2016

PARTAGER ÇA

Primark My City Story 2016

Super !

Un premier article a été ajouté à vos Favoris.
Vous pouvez consulter ces derniers en cliquant ici.

L'heure de la mise à jour a sonné

Primark.com prend désormais en charge les navigateurs les plus récents tels que Chrome, Firefox et Safari. Assurez-vous d'avoir téléchargé leurs dernières versions pour tirer le meilleur de Primark.com