Article précédent Suivant

Fais la connaissance de Lia Lewis, étoile montante du football freestyle

Pour fêter le lancement de notre collaboration avec l'emblématique marque de sport Lotto, nous avons interviewé Lia Lewis, footballeuse freestyle et danseuse. Nous avons interrogé la belle Lia sur son métier, ses pièces Lotto préférées et sur tout un tas d'autres choses.

alt=

Ta pratique de la danse te donne-t-elle un avantage sur le terrain de foot, à ton avis ?

Je pense que la danse m'a en effet permis d'améliorer ma souplesse et que c'est un vrai atout avec certaines figures, comme les figures acrobatiques. Le fait d'être danseuse rend aussi le freestyle un peu plus gracieux. Après, le football freestyle et la danse sont deux sports très différents. Quand on danse, on se sert essentiellement du haut du corps, tandis qu'en freestyle, c'est les pieds qu'on utilise.

À quel moment t'es-tu rendu compte que tu possédais un réel talent pour les figures de football ? Et qu'est-ce qui t'a incitée à en faire un métier ?

En toute honnêteté, je me suis convaincue que j'avais du talent dès que j'ai commencé à faire du football freestyle. Mon ami qui m'entraînait croyait beaucoup en moi et me répétait sans cesse que j'étais incroyable et que j'apprenais très vite. J'étais probablement nulle mais il m'a persuadée du contraire, et ça m'a encouragée à m'entraîner tous les jours et à m'améliorer. Je ne crois pas qu'il faille avoir un « talent » particulier pour être bon en football freestyle. À mon avis, il faut surtout croire en soi, et faire preuve de persévérance, de motivation et de passion. Je dirais que tout le monde peut apprendre à faire du football freestyle !

À quoi ressemble l'une de tes journées types��? Comment t'entraînes-tu pour rester au top ?

Parallèlement à mes activités de footballeuse freestyle et de danseuse professionnelle, je travaille à plein temps dans un centre de sport pour enfants. Typiquement, mes journées de travail commencent à 7h30, et se terminent à 18h30. Je fais ensuite du freestyle dans la salle de sport jusqu' à 22h. Parfois, j'alterne avec des cours de danse, en fonction de mes envies et de mes priorités. Par exemple, si j'ai un spectacle à préparer, je change d'entraînement en conséquence. Avec le football freestyle, je privilégie un entraînement complet plutôt qu'un seul style pour pratiquer différentes figures.

Quelle est ta plus grande réussite ou ta meilleure performance à ce jour ?

Ma plus grande réussite en freestyle est d'avoir eu le courage de me mettre au foot à l'âge de 21 ans et de mettre entre parenthèses mes 18 années de danse. Ma meilleure performance a sans doute été à Wembley, en novembre 2019, quand j'ai joué dans l'équipe de femmes d'Angleterre, contre l'Allemagne, un match qui s'est joué à guichets fermés.

alt=
alt=

As-tu des figures qui te sont propres ?

Oui, ma figure à moi, c'est la roue en L (une roue sur une seule main, avec un ballon de foot).

Quels conseils donnerais-tu à des débutants qui veulent se lancer dans le football freestyle, et notamment à des femmes ?

Je conseillerais à toutes les personnes qui s'intéressent au football freestyle de ne pas avoir peur d'être novice. On dit souvent que la vie est trop courte, mais en fait, elle est très longue. Prenez donc votre temps, apprenez de nouvelles techniques, lancez-vous des défis, ne vous comparez à personne et surtout concentrez-vous sur vous ! Avec le football freestyle, on est totalement libre de ses décisions, il n'y a pas de bons ou de mauvais choix.

Dirais-tu qu'il y a encore des stéréotypes dans le monde du football freestyle ? Et si c'est le cas, comment les surmontes-tu ?

Oui, je pense qu'il reste encore pas mal de stéréotypes sexistes dans le monde du football freestyle, car c'est un nouveau sport que peu de gens connaissent ou comprennent. Mais pour moi, le foot freestyle représente une vraie communauté où le sexe des joueurs n'a aucune importance. Après, je suis peut-être naïve, et de toute façon, je ne suis pas du genre à m'inquiéter de ce que peuvent bien penser les gens quand ils me voient faire mes figures avec un ballon. Je n'ai jamais eu l'impression d'être différente juste parce que je suis une fille. Tout ce qui m'importe, c'est de m'entraîner dur et de continuer à me dépasser pour améliorer mes performances. Je crois qu'en matière de freestyle, les hommes et les femmes ont des chances égales et qu'aucun n'est supérieur à l'autre en termes de capacités.

Que penses-tu de la collection Lotto X Primark ?

J'adore les couleurs flashy des tenues Lotto X Primark. Je les trouve vraiment belles et originales.

alt=
alt=

Quels types de vêtements préfères-tu porter pour réaliser tes figures ?

Quand je fais du freestyle, je m'entraîne généralement avec un ballon antidérapant et je porte un legging ou un pantalon de survêtement. Et quand j'alterne avec un ballon de match, je porte un short et un haut bien ajusté. Je n'aime pas trop les chaussettes montantes et je porte un chignon plutôt qu'une queue de cheval pour éviter d'avoir le visage fouetté par mes cheveux.

As-tu flashé sur un article en particulier parmi cette nouvelle collection ?

J'aime beaucoup la tenue entièrement rose. J'adore porter des couleurs vives.

Si tu devais choisir entre la danse et le football freestyle pour le reste de ta vie, quel serait ton choix ?

Si je ne pouvais choisir qu'un sport, entre la danse et le football freestyle pour le reste de ma vie, j'inventerais un freestyle qui ressemblerait à de la danse...

Article précédent Suivant