FAQS

Chez Primark, nous sommes fiers de nos prix bas. Quel que soit le budget, nous disposons d'une excellente gamme d'accessoires de mode et d'intérieur coûtant moins cher que prévu.

On nous demande parfois comment nous pouvons associer des prix aussi bas à une bonne déontologie.

Il n'y a pas de secret : notre activité est fondée sur une approche légèrement différente de celle d'autres marques.

Nous vendons une grande quantité d'articles identiques, ce qui nous permet de faire des économies en passant des commandes importantes auprès des usines et des fournisseurs fabriquant nos produits. Nous choisissons également de réaliser des économies sur des éléments sur lesquels d'autres enseignes pourraient ne pas en faire. Par exemple, vous avez peut-être remarqué que nous ne faisons aucune publicité télévisuelle, ni quasiment aucun autre type de publicité. Et nous simplifions au maximum nos emballages. Vous ne trouverez aucun cintre, ni aucune étiquette de prix ou de produit chers sur des produits Primark.

L'ensemble de ces démarches nous permettent de vous faire réaliser des économies. Par conséquent, même si nos prix sont bas, les normes que nous nous fixons et que nous imposons aux fournisseurs de Primark sont élevées. Parcourez ce site pour en savoir plus sur notre travail avec les fournisseurs et leurs usines.

Nous accordons une grande importance au bien-être du personnel fabriquant des produits pour Primark. Nous ne détenons aucune usine et trions sur le volet nos partenaires commerciaux. Nous demandons à chaque fournisseur et à chaque usine fabriquant des articles pour notre compte de s'engager à respecter les normes internationalement reconnues stipulées dans le Code de conduite de Primark. Ce Code est fondé sur les normes établies par l'ETI (Ethical Trading Initiative), qui sont elles-mêmes fondées sur celles de l'OIT (Organisation internationale du Travail). Il comprend la mise en place de conditions de travail sûres et hygiéniques.

Avant que Primark ne passe une première commande auprès d'un fournisseur potentiel et de ses usines, un membre de l'équipe commerce éthique et développement durable lui explique les normes requises. Cette équipe réalisera également un audit formel des conditions de travail avant d'approuver une usine pour la fabrication de produits Primark. Ces audits nous permettent d’acquérir une vision précise des conditions de travail et offrent aux travailleurs l'opportunité de nous décrire confidentiellement leurs conditions de travail. Les usines agréées sont ensuite auditées au moins une fois par an, dans le cadre de notre programme de suivi. Nous effectuons chaque année des inspections annoncées, semi-annoncées et non annoncées ainsi que des centaines de contrôles ponctuels non annoncés afin d'évaluer certains points particuliers. En 2017, 61 % de nos inspections n'ont pas été annoncées, 21 % ont été semi-annoncées et 18 % ont été annoncées.

Si le moindre cas de non-conformité au Code est découvert au cours d'un audit, nous fournissons à l'usine concernée un plan d'action afin de résoudre les problèmes identifiés. Nous savons que les revenus de nombreux travailleurs dépendent des fournisseurs de Primark. Nous préférons par conséquent travailler avec les fournisseurs et leurs usines afin qu'ils puissent apporter tout changement nécessaire. Mais si nous découvrons le moindre problème sérieux, nous n'hésitons pas à agir rapidement. Toutes les nouvelles commandes sont suspendues jusqu'à ce que nous soyons satisfaits des changements apportés. Et dans les cas les plus extrêmes, nous arrêtons complètement de travailler avec un fournisseur s'il ne démontre pas son engagement à respecter nos normes.

Consultez la page dédiée au personnel et à la production pour en savoir plus sur notre travail avec les fournisseurs et leurs usines.

Chez Primark, nous ne détenons aucune usine. Nous choisissons et approuvons les usines et les fournisseurs fabriquant des produits en notre nom. Chaque usine fabriquant des produits Primark doit s'engager à respecter les normes stipulées dans le Code de conduite de Primark. Ce Code stipule qu'une rémunération doit être versée conformément aux obligations légales ou aux normes sectorielles, le montant retenu étant le plus élevé. Il stipule également que la rémunération doit systématiquement suffire à répondre aux besoins de base et fournir des à-côtés. Ce Code est fondé sur les normes établies par l'ETI (Ethical Trading Initiative), qui sont elles-mêmes fondées sur celles de l'OIT (Organisation internationale du Travail).

Tout fournisseur doit s'engager à respecter ce Code, dans le cadre des conditions générales du contrat passé avec nous. Nous auditons chaque usine fabriquant des produits Primark au moins une fois par an, voire davantage, afin de vérifier si les normes de ce Code sont respectées. Nous vérifions notamment que chaque fournisseur verse une rémunération conformément au Code de conduite, qui comprend des obligations légales.

Nous travaillons également en collaboration avec d'autres partenaires afin de contribuer à augmenter la rémunération des travailleurs sur l'ensemble de l'industrie textile. Nous sommes un membre fondateur d'ACT (Action, Collaboration, Transformation), une initiative regroupant des enseignes internationales, des fabricants et des syndicats, qui vise à améliorer la rémunération des travailleurs sur l'ensemble de la chaîne logistique du textile et de l'habillement. Cette initiative fournit un cadre mondial permettant au secteur d'établir des conventions collectives sectorielles sur la rémunération des travailleurs.

Avant de passer notre première commande, un membre de l'équipe commerce éthique et développement durable de Primark présente sur le terrain dans les pays fournisseurs clés rencontre les dirigeants de l'usine afin de leur expliquer les normes que nous imposons et de réaliser un audit formel. Ces audits nous aident à évaluer la performance des usines par rapport au Code de conduite. Pour tout nouveau fournisseur, un audit nous permet de vérifier que les conditions de l’usine sont acceptables avant de l'approuver. Nous y retournons ensuite au moins une fois par an, afin de vérifier si nos normes sont respectées.

Si nous découvrons le moindre cas de non-conformité au Code, nous conseillons l'usine concernée et l'aidons à s'améliorer. Chaque usine bénéficie d'un plan d'action correctif afin de résoudre tout problème. Nous préférons travailler avec les fournisseurs et leurs usines afin qu'ils puissent apporter les changements nécessaires : nous savons que les revenus de nombreux travailleurs dépendent de l'activité de Primark. Mais si nous découvrons le moindre problème sérieux, nous n'hésitons pas à agir rapidement. Dans les cas les plus extrêmes, nous arrêtons complètement de travailler avec un fournisseur s'il ne démontre pas son engagement à respecter nos normes.

Consultez la page dédiée au personnel et à la production pour en savoir plus.

Nous interdisons formellement le recours au travail d'enfants dans le cadre de la fabrication de nos produits, comme stipulé dans le Code de conduite de Primark, qui est fondé sur les normes établies par l'ETI (Ethical Trading Initiative) et l'OIT (Organisation internationale du Travail). Ce Code est une stricte série d'exigences que les fournisseurs et les usines doivent respecter, notamment dans des domaines tels que les politiques de rémunération et d'emploi, ainsi que la santé et la sécurité. Pour figurer sur la liste des usines agréées par Primark, chaque usine est soumise à une enquête approfondie sur le respect du Code de conduite de Primark, qui implique également de vérifier que les travailleurs répondent aux exigences en matière d'âge minimum stipulées dans ce Code. Les usines agréées sont ensuite auditées au moins une fois par an. Ces audits nous permettent d’acquérir une vision précise des conditions de travail à l'intérieur des usines, qu’elles soient nouvelles ou déjà agréées. Ils sont primordiaux, car ils nous permettent de vérifier si les normes internationalement reconnues sont respectées.

Nous travaillons également avec des experts locaux et internationaux afin de nous aider à identifier les risques de travail d'enfants dans nos chaînes logistiques internationales. Grâce à leur soutien, nous pouvons résoudre ce problème majeur et sensibiliser les fournisseurs, les travailleurs et les communautés à l'importance de l'éducation des enfants. Nous avons intégré cette démarche à des programmes existants tels que SAVE, un programme que nous mettons en œuvre dans le sud de l'Inde, où nous avons réuni des membres du personnel local afin de créer des groupes de formation de travailleurs pour discuter de questions importantes à leurs yeux sur le lieu de travail et au-delà.

Nous interdisons formellement le recours au travail forcé et à la traite dans le cadre de la fabrication de nos produits, comme stipulé dans le Code de conduite de Primark, qui est une stricte série d'exigences que chaque fournisseur et chaque usine doivent s'engager à respecter s'ils souhaitent travailler avec nous. Ce Code est fondé sur les normes internationalement reconnues établies par l'ETI (Ethical Trading Initiative), qui sont elles-mêmes fondées sur celles de l'OIT (Organisation internationale du Travail).

Nous soumettons chaque usine à un audit sur le respect du Code avant de passer notre première commande, puis au moins une fois par an. Pour tout nouveau fournisseur, un audit nous permet de vérifier que les conditions de l’usine sont acceptables avant de l'approuver.

Vous pouvez consulter notre politique relative à la Modern Slavery Act (ou « loi relative à l'esclavage moderne ») ici.

Non. Primark ne détient aucune usine. D’ailleurs, 98% des usines réalisant des produits pour Primark produisent également pour d’autres marques. Nous trions sur le volet nos partenaires commerciaux. Pour figurer sur la liste des usines agréées par Primark, chaque usine est soumise à une enquête approfondie sur le respect des normes internationalement reconnues stipulées dans le Code de conduite de Primark. Dès qu’une usine est approuvée, notre équipe commerce éthique et développement durable, composée de plus de 100 experts présents dans les principaux pays fournisseurs, est chargée de vérifier qu’elle respecte ces normes internationales en l'auditant au moins une fois par an.

Consultez la page dédiée au personnel et à la production pour en savoir plus.

Paul Lister, Responsable de l'équipe Commerce éthique et Durabilité environnementale de Primark, a déclaré : « Cinq ans après l'effondrement du bâtiment Rana Plaza au Bangladesh, Primark continue d'aider les personnes affectées et, pendant toutes ces années, a contribué à hauteur de plus de 14 millions $ d'aides et compensations financières. En juin 2017, Primark a signé l'Accord de Transition 2018, réaffirmant ainsi son engagement à collaborer avec d'autres marques, propriétaires d'usines, ONG, syndicats et le Gouvernement du Bangladesh pour déclencher un changement durable et positif dans l'industrie textile du Bangladesh. ».

Lire La Suite

Non. Même si nous ne détenons aucune usine nous-mêmes, nous trions sur le volet nos partenaires commerciaux. Nous passons des commandes uniquement auprès de fournisseurs dont les usines s'engagent à fabriquer nos produits en offrant de bonnes conditions de travail afin que le personnel soit traité convenablement et rémunéré équitablement. Nous demandons à chaque usine d'adhérer au Code de conduite de Primark si elle souhaite travailler avec nous. Ce Code est fondé sur les normes établies par l'ETI (Ethical Trading Initiative), qui sont elles-mêmes fondées sur celles de l'OIT (Organisation internationale du Travail). Ce Code couvre des domaines tels que les politiques de rémunération et d'emploi, ainsi que la santé et la sécurité.

Avant que Primark ne passe sa première commande, un membre de son équipe de commerce éthique et développement durable rencontre les dirigeants de l'usine afin de leur expliquer les normes requises et de réaliser un audit formel des conditions existantes sur place. Nous approuvons une usine si et seulement si les conditions de travail sont acceptables. Une fois auditée et approuvée, une usine sera ensuite de nouveau auditée au moins une fois par an.

Si le moindre cas de non-conformité au Code de conduite est découvert au cours de notre audit, nous fournissons à l'usine concernée un plan d'action qu'elle signe afin de résoudre les problèmes identifiés. Nous préférons par conséquent travailler avec les fournisseurs et leurs usines afin qu'ils puissent apporter les changements nécessaires en fonction de nos conclusions. Mais si nous découvrons le moindre problème sérieux, nous n'hésitons pas à agir rapidement. Dans les cas les plus extrêmes, nous arrêtons complètement de travailler avec un fournisseur s'il ne démontre pas son engagement à respecter nos normes.

Consultez la page dédiée au personnel et à la production pour en savoir plus sur notre travail avec les fournisseurs et leurs usines.

Pleinement conscients de notre statut de grande enseigne, nous sommes déterminés à réduire l'empreinte environnementale de nos 325 boutiques réparties à travers 11 pays. Nous avons d'ailleurs mis en place une série de systèmes dans cette optique même. Par exemple, la quasi-totalité de nos magasins sont équipés d'un système de gestion du bâtiment qui nous permet de vérifier l'efficacité énergétique de ce dernier. Nous avons également créé un groupe de réduction de la consommation énergétique chargé d'identifier des solutions innovantes sources d'économies d'énergie. Ce groupe a ainsi introduit de nouvelles technologies telles que le système ERICC, lequel fournit à quelque 100 directeurs de magasins des informations en temps réel et des conseils concernant leur consommation énergétique ainsi que des programmes de formation du personnel.

Afin de continuer à minimiser nos coûts tout en réduisant notre empreinte environnementale, les camions utilisés dans le cadre de la livraison de nos produits en boutiques collectent les matériaux recyclables et les ramènent dans nos centres de distribution en vue de leur recyclage. Cette initiative nous permet de réduire le nombre de camions sur la route ainsi que le nombre de collectes de déchets auprès de nos magasins.

Autre priorité pour nous, faire en sorte que nos invendus profitent toujours à une bonne cause. Depuis 2010, nos boutiques européennes font don des articles invendus à la fondation Newlife. Cette œuvre caritative s'est fixée pour mission d'aider les enfants handicapés et en phase terminale ainsi que leur famille en finançant l'achat de matériel et en leur apportant le soutien d'infirmières spécialisées dans les soins pour enfants. Aux États-Unis, nous sommes partenaires d'une organisation à but non lucratif baptisée K.I.D.S./Fashion Delivers.

Pour de plus amples détails, visitez notre page Planète.

Chez Primark, nous n'achetons pas nos matières premières directement : les usines ou fournisseurs figurant sur notre liste de fournisseurs agréés sont responsables de l’approvisionnement des matières premières utilisées dans nos produits. Nous accordons une réelle importance à leur approvisionnement responsable. Nous avons adhéré au SCAP (Sustainable Clothing Action Plan, ou « plan d'action dédié à des vêtements durables ») de l'association caritative WRAP, qui comprend une série d'objectifs sectoriels que nous cherchons à atteindre aux côtés de plusieurs autres enseignes, marques et organisations. Nous communiquons le type et la quantité de matières premières utilisées dans nos produits au SCAP, avec l'aide de nos fournisseurs. Nous enregistrons également le pays d'origine des matières et tissus utilisés, ce qui nous permet de suivre leur source.

Nous souhaitons aller au-delà de la traçabilité des matières premières afin de nous assurer qu'elles proviennent de sources durables. Nous commençons par le coton. Le coton est l’une des principales fibres naturelles utilisées pour fabriquer nos produits. Notre ambition à long terme consiste à nous assurer que la totalité du coton utilisé au sein de notre chaîne logistique provient de sources durables. En 2013, nous nous sommes associés aux experts agricoles de CottonConnect et à la SEWA (association des femmes exerçant une activité indépendante) en Inde, afin de lancer le programme de coton durable Primark. Ce programme forme les cultivateurs à des méthodes de culture durable, afin qu'ils puissent améliorer leur niveau de vie en augmentant leurs revenus. Lancé auprès de 1 251 cultivatrices, ce programme a remporté un franc succès. Nous avons depuis lors élargi ce programme afin de former 10 000 cultivateurs supplémentaires en Inde. Nous nous sommes également engagés à former 20 000 cultivateurs au Pakistan par l’intermédiaire d’un partenariat avec une ONG locale, REEDS (Société pour l’éducation et le développement économique en milieu rural).

Primark a également signé le Cotton Pledge du RSN (Responsible Sourcing Network, ou « réseau d'approvisionnement responsable ») et s'est engagée à ne pas acheter sciemment du coton ouzbek pour la fabrication de ses produits jusqu'à ce que le gouvernement ouzbek mette un terme à la pratique du travail forcé et du travail d'enfants dans son secteur cotonnier. Nous avons signé cet engagement en 2015 et l'avons étendu en 2016 pour couvrir le Turkménistan, à la suite du signalement de pratiques de travail forcé dans le secteur cotonnier local.

Consultez la page dédiée à la planète pour en savoir plus.

Les fournisseurs et leurs usines utilisent toute une gamme de tissus et de teintures pour créer les produits Primark. Il est important que nos fournisseurs prennent les mesures qui s’imposent pour améliorer la durabilité des chaînes logistiques, notamment concernant les produits chimiques qu'ils utilisent.

Nous participons au programme de la ZDHC Foundation, qui vise à éliminer progressivement certains produits chimiques jugés dangereux et à les remplacer par des substituts. Primark s'est engagée à respecter la liste des substances de fabrication interdites (MRSL) de la ZDHC. Cette liste énumère les substances contenues dans les produits chimiques que les fournisseurs ne peuvent pas utiliser pour fabriquer des produits Primark. Nous disposons également d'une liste des substances réglementées dans les produits (PRSL), qui est fondée sur des règlementations européennes et américaines et indique aux fournisseurs et à leurs usines les quantités limites de produits chimiques autorisées dans les matières utilisées pour fabriquer nos produits. Notre MRSL et notre PRSL sont régulièrement actualisées et disponibles sur notre site Internet. En 2014, nous avons adhéré à la campagne Detox de Greenpeace, qui prévoit également la suppression progressive de certains produits chimiques dans notre chaîne logistique d'ici 2020 et nous rendons compte régulièrement de nos progrès en la matière.

Nous nous sommes associés aux experts en chaînes logistiques durables de Solidaridad et à l'IFC (International Finance Corporation) dans le cadre de son initiative PaCT (Partnership for Cleaner Textile) au Bangladesh et de son initiative Better Mills en Chine. Ces deux projets ont permis de former les directeurs d'usines et d'investir dans des technologies destinées à réduire la consommation d'eau et à mieux gérer les produits chimiques utilisés au cours des phases de teinture et de lavage. Grâce à ces deux partenariats, nous pouvons vérifier que les usines n'utilisent aucun produit chimique interdit et qu'elles surveillent leur consommation d'eau, nous aidant ainsi à respecter nos engagements.

Non. Nous n'utilisons actuellement aucune matière Fairtrade. Cependant, nous cherchons à produire de manière durable l'une des principales fibres utilisées dans nos vêtements : le coton. En 2013, nous nous sommes associés aux experts agricoles de CottonConnect et à la SEWA (association des femmes exerçant une activité indépendante) en Inde, afin de lancer un nouveau programme conçu spécifiquement pour former et encourager les cultivateurs et les aider à adopter des méthodes de culture durable. Ce programme est destiné à aider les cultivateurs à cultiver davantage de coton en minimisant leur impact sur l'environnement. Nous avons obtenu quelques excellents résultats depuis le lancement du programme et, en 2016, nous avons annoncé sa prolongation de six ans afin d'aider 10 000 femmes supplémentaires en Inde. En 2018, nous nous sommes engagés à former 20 000 cultivateurs au Pakistan par l’intermédiaire d’un partenariat avec une ONG locale, REEDS (Société pour l’éducation et le développement économique en milieu rural).

L'expérimentation animale est interdite sur l'ensemble des produits Primark. Tout fournisseur fabriquant des produits pour Primark, notamment des matières d'origine animale telles que la laine, doit s'engager à respecter des normes sectorielles reconnues pour la protection des animaux sur l'ensemble de notre chaîne logistique.

Non, nous ne vendons aucun produit contenant du mohair et ne comptons pas en commander à l'avenir.

La qualité est une priorité pour nous chez Primark. Nous voulons que nos clients profitent pleinement de leurs produits Primark, que les vêtements soient bien taillés, soient faciles à entretenir et résistent à l'usure, pour devenir des articles qu'ils adorent et dont ils ne peuvent se passer.

Nous avons mis en place un processus robuste d'assurance qualité couvrant toute la chaîne, du stade de la conception et du développement de produit aux divers processus de production intervenant depuis l'usine jusque dans les magasins. Cela nous aide à veiller à ce que les produits Primark soient adaptés à l'usage prévu, résistants et conformes aux normes et réglementations en vigueur.

Rien ne nous déçoit plus que d'entendre qu'un article Primark n'a pas été à la hauteur des attentes. Lorsque tel est le cas, nous mettons tout en oeuvre pour en tirer les leçons qui s'imposent.