Primark et l’organisation gouvernementale britannique DFID unissent leurs forces pour améliorer le bien-être des travailleurs de l’industrie du textile dans les pays en développement

06 janvier 2016

Primark annonce le début d’une nouvelle collaboration avec l’organisation gouvernementale britannique Department for International Development (DFID) visant à l’amélioration des conditions de travail dans l’industrie du textile dans les pays en voie de développement.

Ce partenariat permet d’unir les équipes locales, les réseaux et l’expertise des deux organisations pour contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des travailleurs locaux, soutenir la croissance économique nationale et réduire la pauvreté dans cinq des pays clés pour Primark où le DFID agit également : le Bengladesh, le Pakistan, la Birmanie, l’Ethiopie et l’Inde.

Multipliant les actions, allant des formations pour l’égalité des sexes dans les usines de textile à la formation d’infirmières, ce programme visera principalement à créer un changement positif pour les femmes travaillant dans les pays en voie de développement. Dans ces pays, la mode et le textile sont les secondes industries en termes de nombres d’emploi après l’agriculture, offrant du travail à de nombreuses femmes. Des recherches ont démontré que ces femmes ayant suivi une scolarité et ayant bénéficié de formations apportent un réel bénéfice à leur famille et les communautés au sein desquelles elles travaillent.

Le gouvernement de Grande-Bretagne coordonne les efforts mondiaux pour améliorer les droits et le bien-être des jeunes filles et des femmes. Par le biais de chacune de ses actions à l’international, le DFID œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des jeunes filles et des femmes dans tous les domaines, allant de l’éducation à la santé de la mère et de l’enfant, aux soins individuels mais également, à l’émancipation économique et politique.

Ensemble, Primark et le DFID se concentreront sur l’obtention de changements positifs dans les 3 domaines clés suivants:

  1. L’émancipation économique des femmes – pour favoriser leur autonomie dans les usines afin d’éradiquer ainsi les problèmes auxquels elles doivent faire face dans des domaines comme la santé, le logement, l’égalité des sexes, la carrière professionnelles et l’acquisition de compétences (à la fois professionnelles et personnelles). Par exemple, au Bengladesh, Primark et le DFID collaborent ensemble à la formation des infirmières au travers du programme HERhealth.
  2. Le développement des marchés – le développement d’un secteur textile éthique et durable dans les pays fournisseurs contribue à la croissance économique des pays et à la réduction de la pauvreté. Ensemble, Primark et le DFID identifieront les opportunités permettant l’extension d’un secteur textile éthique et durable tant dans les pays fournisseurs traditionnels que dans les nouveaux, comme la Birmanie et l’Afrique de l’est.
  3. Une réponse aux accidents - Primark et le DFID ont tiré des leçons de la tragédie du Rana Plaza, et du travail de Primark avec les partenaires locaux pour l’aide à court et long terme apportée aux victimes et leur famille.

Paul Lister, responsable de l’équipe Commerce Equitable de Primark et Rt Hon Desmond Swayne, Ministre d’état au DFID, ont signé une lettre d’engagement entre les deux organisations.

Paul Lister, responsable de l’équipe Commerce Equitable de Primark, déclare:
« Chez Primark, nous veillons scrupuleusement à ce que les personnes qui fabriquent nos produits travaillent dans de bonnes conditions, soient traitées avec respect et payées correctement. C’est la raison pour laquelle notre équipe Commerce Equitable compte plus de 60 salariés qui travaillent au respect de nos règles strictes sur l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement».

« Nous sommes convaincus que le respect des droits des travailleurs dans nos usines partenaires, a un impact positif sur leur vie personnelle. Nous avons constaté que de simples initiatives avec des partenaires locaux pouvaient faire une énorme différence, que ce soit en matière d’éducation financière, en matière d’éducation à la santé ou bien dans la compréhension de leur droits par les travailleurs».

Primark, au travers de son équipe Commerce Equitable, œuvre activement depuis plus de 10 ans pour que les travailleurs de toute sa chaîne d’approvisionnement bénéficient d’un environnement de travail décent, en toute sécurité. En tant que membre du conseil d’administration de l’Ethical Trading Initiative (ETI), Primark se mobilisent avec les autres industriels pour l’amélioration des conditions de vie des personnes travaillant dans l’industrie du textile dans les pays en voie de développement.

Paul ajoute : « Notre collaboration avec le DFID est une reconnaissance de l’efficacité et de la pérennité du travail que nous effectuons dans toute notre chaîne d’approvisionnement. Mais plus important encore, ce partenariat va nous permettre de mettre à disposition nos experts et nos ressources présentes sur le terrain pour accélérer l’impact de notre programme. De ce fait, nous sommes convaincus que nous pourrons faire une différence plus importante encore».

A propos de Primark

Créé à Dublin en 1969, Primark compte aujourd’hui 299 magasins à travers le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Europe et les Etats-Unis.

Comme la plupart des autres enseignes de mode, les vêtements Primark sont fabriqués dans des pays comme le Bengladesh, l’Inde, le Pakistan et la Chine. Primark a mis en place un Code de Conduite stricte pour s’assurer que les usines avec lesquelles l’entreprise travaille respectent les droits des travailleurs. L’équipe Commerce Equitable de Primark compte plus de 60 collaborateurs qui veillent au respect de ces règles dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Ainsi Primark réalise plus de de 2 000 audits chaque année pour garantir le respect des droits des travailleurs, et est membre de l’Ethical Trading Initiative depuis 2016. En 2011, Primark a également atteint le plus haut niveau de leadership de l’ETI au côté de Marks & Spencer et Gap.

Primark collabore également avec des partenaires locaux sur des programmes et initiatives visant à aider les personnes qui fabriquent ses produits. Par exemple, Primark travaille avec Business for Social Responsibility sur le programme HERHealth, qui fournit des soins et des formations de santé aux femmes dans les pays en voie de développement. Le programme accueille des groupes de femmes travaillant dans chacune des usines sélectionnées par Peer Health Educators. Ces femmes participent ainsi à des formations durant leurs heures de travail, leur permettant ensuite de partager leur savoir autour d’elles. Le DFID travaille actuellement avec les deux organisations à la formation d’infirmières dans des usines au Bengladesh pour étendre l’impact de ce projet. Au travers de HERHealth, ce sont plus de 800 femmes qui ont été formées au Bengladesh, en Chine, en Inde et en Birmanie, permettant ainsi de toucher plus de 19 000 femmes travaillant dans les usines.

A propos du DFID
Le Department for International Development de Grande-Bretagne (DFID) conduit les initiatives britanniques à œuvrer pour mettre fin à la pauvreté extrême, en créant localement des emplois, en favorisant l’autonomie des jeunes filles et des femmes et en aidant à sauver des vies en cas d’urgence humanitaire. Pour plus d’information: www.gov.uk/dfid.

  • Vous avez atteint le nombre maximum de  favoris autorisé. Veuillez vous connecter pour en ajouter davantage

Super !

Un premier article a été ajouté à vos Favoris.
Vous pouvez consulter ces derniers en cliquant ici.

L'heure de la mise à jour a sonné

Primark.com prend désormais en charge les navigateurs les plus récents tels que Chrome, Firefox et Safari. Assurez-vous d'avoir téléchargé leurs dernières versions pour tirer le meilleur de Primark.com