Déclaration concernant Liberty Fashions

17 juin 2013

Suite à la catastrophe du Rana Plaza, Primark a annoncé le 5 juin avoir entamé son propre programme d’inspection des locaux de ses fournisseurs au Bangladesh. Il s’agit là d’une initiative s’inscrivant en prélude à la mise en œuvre, par la société, de l’Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments.

Ayant été avertie dans le cadre de ce programme que l’édifice abritant Liberty Fashion Wear Ltd (un atelier de couture) était dangereux, Primark a immédiatement demandé aux propriétaires de celle-ci de faire évacuer les lieux. Or, malgré l’engagement de Primark à lui apporter son aide si tel était le cas, Liberty n’a toujours pas quitté le site et refuse d’ailleurs de ce faire.

Suite à de nouvelles discussions ayant réuni Liberty, les syndicats, l’OIT et la BGMEA, Primark a été contrainte de résilier avec effet immédiat son contrat avec ce sous-traitant. Bien qu’elle ne lui ait acheté qu’une quantité relativement restreinte de vêtements, la société est toujours réticente à en arriver à de telles mesures, préférant apporter son soutien à ses partenaires désireux d’œuvrer à l’amélioration des conditions de travail de leurs employés.

Primark a informé l’Ethical Trading Initiative (Initiative de commerce éthique) de Londres de sa décision.

La société demeure extrêmement préoccupée par la sécurité des ouvriers travaillant dans ces locaux.

  • Vous avez atteint le nombre maximum de  favoris autorisé. Veuillez vous connecter pour en ajouter davantage

Super !

Un premier article a été ajouté à vos Favoris.
Vous pouvez consulter ces derniers en cliquant ici.

L'heure de la mise à jour a sonné

Primark.com prend désormais en charge les navigateurs les plus récents tels que Chrome, Firefox et Safari. Assurez-vous d'avoir téléchargé leurs dernières versions pour tirer le meilleur de Primark.com