Approvisionnement en matières premières

Sourcing Raw Materials

Les produits Primark sont fabriqués à partir d’une gamme de fibres tant naturelles que synthétiques. Le coton est la principale fibre naturelle utilisée dans la réalisation d’un grand nombre de nos produits, et d’autres matières jouent également un rôle important dans leur fabrication.

Chez Primark, nous n’achetons pas nos matières premières directement : les usines ou fournisseurs que nous avons approuvés sont responsables de l’approvisionnement des matières premières utilisées dans nos produits.

Indépendamment de la matière première utilisée, nous tenons à nous assurer que son approvisionnement soit fait de manière durable pour que nos clients soient pleinement rassurés.

PLEINS FEUX SUR LE COTON

Le coton est la principale fibre naturelle utilisée dans la fabrication d’un grand nombre de nos produits – des pyjamas, tee-shirts et jeans jusqu’aux grenouillères, à la literie et aux serviettes – et nous sommes déterminés à apporter plus de coton d’origine durable à nos clients, à des prix abordables.
Alors, qu’entendons-nous par « coton d’origine durable » ? Chez Primark, il s’agit de coton cultivé d’une façon qui réduise l’impact de sa production sur l’environnement, en minimisant les quantités de pesticides chimiques, d’engrais, et d’eau utilisées, mais aussi en améliorant les conditions de vie des cultivateurs grâce à l’augmentation de leurs revenus. Notre ambition à long terme est d’assurer que l’intégralité du coton utilisé au sein de notre chaîne d’approvisionnement provienne de sources durables.

LE PROGRAMME DE COTON DURABLE

Le coton est souvent cultivé par des cultivateurs sur de petites exploitations en milieu rural dans des pays comme l’Inde et le Pakistan, où les méthodes de culture respectueuses de l’environnement sont peu connues, et où l’accès à toute assistance ou formation formelle est limité ou inexistant. Ainsi en 2013, nous avons allié nos forces à celles des agronomes spécialisés de CottonConnect et de la SEWA, une association de travailleuses indépendantes, afin de lancer le Programme de coton durable Primark.

Lancé auprès de 1251 cultivatrices dans l’État de Gujarat, en Inde, ce programme a produit des résultats transformateurs. La qualité du coton s’est améliorée et, en moyenne, les cultivatrices qui ont suivi le programme de formation de trois ans ont augmenté leurs bénéfices de plus de 200 %. Bon nombre d’entre elles ont réinvesti ces bénéfices supplémentaires dans leur matériel agricole, dans l’éducation de leurs enfants, ou encore pour améliorer leur foyer et leur style de vie.

Ce programme est désormais élargi à d’autres pays, le Pakistan notamment, en collaboration avec CottonConnect et ses partenaires opérationnels sur le terrain. D’ici 2022, plus de 160 000 cultivateurs de coton disposeront des connaissances et des moyens nécessaires et utiliseront des méthodes agricoles plus naturelles et plus durables.

En 2017, nous avons commencé à utiliser le coton issu de ce programme dans une de nos gammes les plus populaires, les pyjamas pour femme, sans coût supplémentaire pour le client. Depuis lors, nous nous appuyons de plus en plus sur ce programme, car notre but à long terme est d’assurer que l’intégralité du coton dans notre chaîne d’approvisionnement provienne de sources durables. Nous proposons désormais des gammes à base de coton cultivé par des agriculteurs de notre programme, notamment des vêtements de nuit, de la toile de jean, des tee-shirts et des articles d’intérieur.

Kanchanben est une cultivatrice indienne de 40 ans, qui a été formée dans le cadre du Programme de coton durable. Elle cultive du coton sur 2,5 hectares de ses terres. Grâce à ce programme, Kanchanben a réduit de moitié sa consommation d’engrais et augmenté son rendement de coton. Elle a ainsi gagné davantage d’argent qu’elle a investi dans l’éducation de ses enfants.

SCIENCE ET CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT

La chaîne d’approvisionnement du coton est notoirement complexe. Quand nous avons lancé le Programme en 2013, nous avions entre autres comme ambition d’assurer la traçabilité depuis le champ jusqu’au magasin. Avec le soutien de CottonConnect, nous avons pu suivre tout au long de la chaîne d’approvisionnement le coton cultivé dans le cadre du Programme. Nous pouvons isoler le coton tout au long de la chaîne d’approvisionnement grâce au système TraceBale conçu par CottonConnect. La traçabilité étant une tâche compliquée, nous voulons tout faire pour garantir que nous disons vrai quand nous assurons qu’un produit est fabriqué dans un coton de source durable, cultivé par des cultivatrices de notre programme. C’est ce qui nous a conduits à nous associer à Oritain.

Oritain s’appuie sur la science médico-légale pour tracer le coton jusqu’à son origine et l’information est validée sur le système TraceBale. Nous sommes parmi les premières grandes enseignes à nous associer à Oritain et la seule à recourir autant à cette technologie.

Oritain peut vérifier la source du coton grâce à la science médico-légale qui, depuis plus de 40 ans, sert dans les enquêtes criminelles pour analyser les substances naturelles dans un produit. Le coton absorbe naturellement différents niveaux de substances chimiques particulières au climat et aux conditions géologiques de la région où il est cultivé. Oritain établit les différences de substances et utilise ces données pour créer une « empreinte d’origine » unique qu’il n’est pas possible de répliquer.

L’organigramme qui s’affiche décrit la façon dont Oritain valide l’origine d’échantillons de coton issu de notre chaîne d’approvisionnement.

À ce jour, la base de données d’Oritain a cartographié plus de 90 % du coton mondial. Le tissu et le fil peuvent être analysés et comparés à l’authentique « empreinte d’origine » conservée dans la base de données pour voir s’ils correspondent. Dans l’affirmative, l’authenticité des matières est confirmée, autrement, cela suggère que le produit a pu être contaminé. Oritain peut analyser le coton et le comparer aux données de sa base à pratiquement tous les stades de la chaîne d’approvisionnement, un gage de transparence pour nous comme pour nos clients. Nous collaborons avec Oritain depuis 2018 pour valider des échantillons à divers stades de la chaîne logistique : depuis le processus d’égrenage dans l’exploitation même, puis plus tard, après l’opération de filature.

Ainsi, nous et nos clients pouvons avoir confiance, et nous savons avec certitude que nous disons vrai quand nous affirmons que notre coton provient de sources durables et qu’il est cultivé par des cultivatrices de notre programme.

Suivant