Prev Post Next Post

Les points clés : l'avis de Stacey sur la mode, le développement durable et les réseaux sociaux

Suite au succès de sa première collection, nous avons retrouvé l'une des animatrices télé préférées des Britanniques, Stacey Solomon, à l'occasion du lancement de sa deuxième collection mode avec Primark. Poursuis ta lecture pour découvrir ses modèles préférés, son avis sur la mode durable et ses astuces pour prendre soin d'elle...

Stacey Solomon

Après son passage remarqué dans l'émission de télé-crochet britannique X Factor, Stacey est devenue une célébrité du petit écran. Elle a remporté la version anglaise de Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! et décroché une place dans le talk-show quotidien Loose Women, entre autres choses. Ses fans adorent son côté terre à terre et sa sincérité sur les réseaux sociaux. Nous avons rencontré cette star si attachante sur le plateau du shooting photo de la campagne Primark...

« Je suis tellement contente de renouveler cette expérience » s'exclame-t-elle avec un grand sourire. « Quand j'ai fait ma première campagne Primark l'an dernier, j'ai vraiment eu l'impression de vivre un rêve éveillé. Et quand on m'a demandé de revenir, je n'en croyais pas mes oreilles. Vous ne pouvez pas vous imaginer ce qu'on ressent quand on voit sa photo et ses créations en vitrine d'un magasin qu'on fréquente depuis toujours. C'est quelque chose d'incroyable ! »

Une année s'est écoulée depuis notre dernière rencontre avec Stacey et nous avions hâte de savoir comment elle s'était préparée pour mettre sur pied cette nouvelle collection. « J'étais tellement excitée lors de notre première collaboration, j'avais beaucoup de mal à me limiter dans mes choix. Je voulais inclure tout ce qui me plaisait ! Je voulais des paillettes, je voulais des arcs-en-ciel... je voulais absolument tout y mettre, » dit-elle en riant. « Cette fois-ci, j'ai voulu adhérer à une thématique pour proposer une collection plus ciblée. Toutes ces pièces peuvent être facilement portées les unes avec les autres pour créer différents looks. »

L'acceptation de son image est quelque chose de très important pour Stacey. Cet élément est clairement visible dans sa collection. « Le confort était ce qui m'importait le plus. Je voulais créer des articles dans lesquels les femmes se sentent bien tout en se sentant belles. Si je devais décrire cette ligne en une phrase, je dirais qu'elle propose des tenues de tous les jours, pour tout le monde, et pour toutes les occasions. C'est quelque chose qui me plaît beaucoup. Je trouve que certaines marques négligent souvent cet aspect, en proposant des tenues pour un certain type de femmes uniquement. Heureusement, ce n'est pas du tout le cas de Primark. Tout le monde devrait pouvoir être à la mode. Grâce à Primark, je me suis toujours sentie intégrée. Je peux suivre les dernières tendances sans me ruiner ! »

« Ces fringues-là sont mon uniforme quotidien », explique-t-elle en pointant du doigt le t-shirt et le sweat de sa nouvelle ligne ornés du slogan « Mother » qu'elle porte en ce moment. Cette maman-poule de trois adorables bambins éprouve des frissons (positifs, précise-t-elle) à l'idée que les gens achètent ces pièces qu'elle a spécialement créées pour offrir des cadeaux à sa maman. « Le fait d'être maman est une énorme partie de moi, et je sais que beaucoup de femmes partagent ce sentiment. Je trouve ce petit clin d'œil à toutes les mamans très positif. Bien sûr, je sais que tout le monde ne comprendra pas ça, mais ce pull et ce t-shirt ont vraiment beaucoup de sens pour moi. J'espère que je ne serai pas la seule à porter fièrement mon badge de maman. »

Les autres pièces fétiches de Stacey comprennent des bottines blanches, qu'elle porte d'ailleurs pendant notre interview. « Trouver des bottines blanches n'est pas du tout évident. Ce modèle a un gros talon (je suis incapable de marcher en talons aiguilles), et une hauteur idéale. » Stacey a aussi un gros faible pour les jeans de sa collection. « Cette fois-ci, j'ai opté pour une coupe skinny à taille haute, avec un ourlet brut. C'est un modèle très pratique qui va avec tout. »

Stacey est d'ailleurs très au fait de nos efforts en matière de durabilité. « Je possède deux jeans en coton durable que j'adore » explique-t-elle. « Avant de commencer à travailler avec Primark, j'ai voulu étudier leur politique en matière d'éthique. Je voulais tout savoir sur leur position dans ce domaine, et j'avoue avoir été totalement épatée par ce que j'ai découvert. L'équipe Primark chargée de l'éthique et de l'environnement est incroyable. Nos discussions ont été très enrichissantes. J'ai notamment découvert d'où proviennent les matières qu'utilise Primark, comment la marque traite ses travailleurs, et comment elle conditionne ses produits. Je pense que tout le monde devrait savoir qu'il est tout à fait possible de faire des achats durables. Et plus ceci deviendra une habitude, plus les marques voudront devenir plus écolo. »

Quand on évoque le sujet de l'acceptation de soi, Stacey répond du tac au tac : « Je devrais poser pour Victoria's Secret ! » « Plus de diversité serait une bonne chose, non ? Après, je n'ai jamais travaillé pour cette marque, et ça ne me pose pas de problème particulier. » Si ses millions d'abonnés adorent la sincérité de Stacey au quotidien, nous lui avons demandé comment elle réussit à rester positive, surtout après la naissance récente de son troisième fils, Rex. « C'est quelque chose qui me demande de gros efforts en permanence. Comme tout le monde, j'ai bien sûr des pensées négatives, mais je me reprends en me disant que j'ai la chance d'être en bonne santé, et ça marche ! Mon corps a réussi à produire trois beaux enfants, c'est une chance inouïe, non ? Je préfère remercier mon corps pour toutes les choses incroyables qu'il fait pour moi, plutôt que de le critiquer pour ce qu'il n'est pas. »

Stacey est une maman active qui mène une vie bien remplie. Elle nous révèle ses secrets... « Sans ma famille et sans Joe, je ne suis pas sûre que je pourrais y arriver. J'ai des parents en or qui m'aident beaucoup. Le travail de Joe est très similaire au mien, » dit-elle à propos de Joe Swash, l'animateur télé qui partage sa vie depuis plus de 3 ans. « C'est un papa génial, et un très bon modèle pour nos garçons. J'ai beaucoup de chance de l'avoir dans ma vie. Parfois, on est obligé de dire non à certaines propositions. Ce n'est pas toujours facile, mais il faut se concentrer sur ce qui compte, et mes fils sont clairement ma priorité. Personnellement, je trouve qu'il est impossible de trouver le juste équilibre. Je crois que tout le monde partage ce sentiment. »

stacey-interview-image

Stacey est tombée enceinte de son premier fils Zachary à l'âge de 17 ans, à une époque où les réseaux sociaux en étaient encore à leurs balbutiements. Nous lui avons demandé ce qui a changé depuis. « J'étais si seule et démunie quand j'ai eu Zach. Je me sentais nulle, abandonnée. Les réseaux sociaux m'ont donné accès à toute une communauté de gens qui partagent leurs expériences. C'est quelque chose de très positif. Mes abonnés m'écrivent souvent pour me remercier de ma franchise. Mais c'est moi qui devrais les remercier car chaque fois que je partage mes états d'âme sur Internet, il y a toujours des gens qui me disent qu'ils éprouvent exactement la même chose et qui me donnent leurs conseils pour surmonter ces difficultés. Le fait d'avoir une plateforme qui influence les gens s'accompagne, bien sûr, de grosses responsabilités. J'ai toujours peur de commettre des erreurs. C'est un peu comme dans ces émissions télé où les présentateurs disent systématiquement « n'essayez pas ça chez vous ».

Que fait Stacey pour se ressourcer ? Elle éclate de rire. « Quand je veux être vraiment tranquille, je m'enferme aux WC pendant un moment ! Parfois, je bouquine. Enfin, j'essaie de lire une page d'un livre. Ou alors je m'accorde cinq minutes de plus sous la douche si c'est possible. Il est très important de prendre quelques minutes pour soi chaque jour. De prendre le temps de souffler, de se souvenir qui on est, et de se recentrer. »

Quels sont les prochains défis de Stacey ? « Aucune idée ! » s'exclame-t-elle. « D'ailleurs, c'est quelque chose qui me stresse beaucoup ! Quand on me pose la question, je ne sais jamais quoi répondre. Je n'ai pas de plan, pas de projet, pas d'idée... Je mets juste un pied devant l'autre pour avancer. »

La verra-t-on bientôt collaborer avec Primark dans le cadre d'une collection enfant ? « Oh mon dieu, ce serait trop génial ! On en a parlé, mais maintenant, il faut attendre de voir... Mais effectivement, c'est quelque chose que j'aimerais beaucoup faire. J'adore les fringues Primark pour enfant, et je trouve qu'il est toujours possible d'innover pour proposer quelque chose de différent, d'unique. » Stacey aime accorder ses tenues à celles de son petit Rex, aimerait-elle inclure des looks maman-bébé dans sa collection, si elle le pouvait ? « Quelle question, répond-elle en souriant. Les looks coordonnés, c'est ma vie ! »

Prev Post Next Post
Jodie Spragg
Jodie Spragg
Rédactrice mode
10/09/2019